utilisateur
menu wellpharma

Les ballonnements, ça me gonfle !

Un repas copieux, trop de stress, pas assez d’activité physique… et voilà qu’on est tout ballonné ! Pour venir à bout de cet inconfort intestinal, Nelly Paquin nous suggère quelques remèdes naturels & simples.

Les ballonnements, ça me gonfle !

Mais pourquoi je gonfle ?

On a le sentiment parfois que notre ventre est terriblement gonflé. C’est désagréable, inconfortable d’autant que parfois le ballonnement est accompagné de flatulences. Et pour cause : des gaz se sont accumulés au niveau de notre estomac ou de nos intestins !

Et les coupables sont…

On peut être ballonné parce qu’on est stressé, angoissé et aussi parce qu’on ne se bouge pas assez (ceci -le manque d’activité- expliquant souvent cela -trop de stress-). Les ballonnements peuvent également être imputables à notre alimentation. En cause ? Les boissons gazeuses, certains aliments fermentescibles comme les choux, les légumineuses, certains fruits et légumes, une consommation excessive de fromages…

Dois-je me priver des aliments provocateurs ?

La base, c’est évidemment une alimentation équilibrée… et quelques petits trucs afin de faciliter la digestion. Pour les légumineuses : procédez à leur trempage dans de l’eau additionnée de bicarbonate de sodium pendant douze heures et vos intestins s’en porteront bien ! Pour les aliments fermentescibles, nous vous conseillons de les consommer déjà fermentés (voir notre article  « Aliments fermentés : de la vie dans nos assiettes ») : non seulement ces aliments sont plus digestes sous cette forme (l’évacuation des gaz a eu lieu avant l’ingestion !), mais ils nourrissent notre microbiote.

Le charbon est une solution simple et naturelle pour soulager les ballonnements. Sitôt avalé, il absorbe les gaz… Vendu sans ordonnance, il est toutefois à utiliser avec précaution et à prendre à distance d’autres traitements. Les fans de tisanes se tourneront vers les préparations à base de fenouil, anis vert ou badiane : elles sont délicieuses et très efficaces additionnées de mélisse ou de menthe (contre les crampes). Si vous êtes plutôt adepte des huiles essentielles, vous trouverez l’apaisement avec la menthe poivrée, la coriandre ou le basilic (à raison de 2 gouttes dans une cuillérée de miel ou sur un sucre). Enfin la papaïne et bromélaïne, des enzymes digestives, vous aideront à digérer les protéines plus rapidement.

Le truc en + :

Vous vous sentez ballonné après un repas ? Bougez ! Les auto-massages, comme les promenades digestives, calment les spasmes intestinaux !

Quand les ballonnements sont trop fréquents

Après avoir éliminé, avec leur médecin, l’hypothèse d’intolérances ou autres troubles digestifs, ceux qui souffrent très régulièrement de ballonnements, peuvent éviter pendant quelques mois les aliments FODMAP (fermentescibles, oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides and polyols)[i], et s’appliquer à reconstituer leur flore intestinale et réparer la muqueuse intestinale grâce aux probiotiques, en demandant conseil à leur pharmacien. Ensuite, il suffira de réintroduire progressivement les aliments bannis pendant un temps. En revanche, pour éviter tout désagrément, proscrivez autant que faire se peut sodas, chewing-gum et eau gazeuse.

[i] Vous trouverez une liste ici : https://www.digestscience.com/images/news/FODMAP_dans_lalimentation.pdf